BIG Bordeaux Interdisciplinaire Genre

L’initiative BIG Bordeaux Interdisciplinaire Genre vise à contribuer au dialogue autour des études sur le genre depuis l’Université Bordeaux Montaigne.


À partir de disciplines diverses (lettres, langues, arts, philosophie, sociologie, histoire, médias, géographie, etc.), elle souhaite réunir tou·te·s les chercheur·se·s qui mènent des travaux de recherche sur le genre saisi et critiqué comme un rapport de pouvoir qui crée les catégories de féminin et de masculin de manière binaire et hiérarchique. Le genre sera appréhendé dans une perspective intersectionnelle, donc dans ses imbrications avec d’autres rapports de pouvoir, comme par exemple la classe, les rapports sociaux de race, l’âge, le handicap, les rapports nord-sud, etc. Les inspirations théoriques des travaux menés par les membres de ce groupe seront diversifiées : ainsi l’histoire du genre et de la sexualité, la pensée queer ou le féminisme matérialiste seront des approches que les membres du groupe mobiliseront en les croisant, ou bien séparément, selon leurs travaux. L’apport des traditions très diverses, de la philosophie antique aux pensées décoloniales, sera fondamental. Les chercheur.se.s réfléchiront aussi à l’impact que les études sur le genre ont sur les épistémologies et les méthodologies de leurs disciplines, ainsi que sur les politiques de la recherche en sciences humaines et sociales. Un accent particulier sera mis sur la position des études sur le genre au sein de l’institution universitaire en France et à l’étranger, ainsi qu’au sein des institutions culturelles ou autres. En même temps, celles-ci seront conçues dans leur dialogue continu avec les créations artistiques, les milieux activistes et la sphère publique. Plus généralement, ces approches réuniront les chercheur.se.s en ce qu’elles mettront l’accent sur la (dé)construction du genre par des pratiques transversales aux différentes sphères sociales. La diversité théorique des travaux menés par les chercheur.se.s réuni.e.s, cohérente sur la base de ce postulat commun, se nourrira également de la circulation transnationale des savoirs féministes et de leurs traductions et réappropriations locales, qui sera à la fois un objet de leurs recherches et une posture revendiquée, à l’encontre de tout nationalisme théorique et méthodologique.



Citer ce billet
BIG (2021, 22 mars). BIG Bordeaux Interdisciplinaire Genre. BIG Bordeaux Interdisciplinaire Genre. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/oyy6

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search